La tradition du « Törggelen » dans le Sud-Tyrol

Chaque année, du mois octobre jusqu’aux premiers jours de l’Avent, les habitants et touristes s’adonnent à l’une des coutumes les plus populaires du Sud-Tyrol : le « Törggelen ». Hérité d’une vieille tradition où paysans et négociants en vin se retrouvaient autrefois pour déguster le vin nouveau à l’automne, le « Törggelen » allie aujourd’hui plaisir culinaire et randonnées automnales. Après une promenade dans la nature, tout le monde se réunit dans les petites auberges « Buschenschänken » traditionnelles pour déguster ensemble des Schlutzkrapfen (ravioles locales), des Knödel (quenelles à base de pain), de la viande saumurée et des saucisses maisons avec de la choucroute, le tout accompagné de vin nouveau. Le repas s’achève ensuite sur des châtaignes rôties et des Krapfen (beignets sucrés).
La tradition du Törggelen au Sud-Tyrol | © Magnolia

La naissance d’une coutume

D’où vient la tradition du « Törggelen » ? Le spécialiste des questions régionales Christoph Gufler nous explique l’origine de cette coutume, indissociable de l’automne au Sud-Tyrol.