Chiffres et faits

Saviez-vous que le Sud-Tyrol représente le plus important bassin de production de pommes en Europe, qu’un vin italien primé sur 12 provient du Sud-Tyrol et que le lac de baignade aux eaux les plus chaudes des Alpes se trouve à Caldaro/Kaltern, près d’Appiano/Eppan ? Plus d’informations utiles et pratiques ci-après...

Ce que vous devez savoir sur le Sud-Tyrol

Superficie
7400 km²

Climat
en moyenne 
300 jours de soleil par an

Habitants
520 000

Chef-lieu
Bolzano/Bozen

Langues officielles
Allemand (64 %)
Italien (24 %)
Ladin (4 %)
Autres (8 %)

Point culminant
Ortler, vallée Vinschgau (3905 m)

Plus grand lac de baignade
Kalterer See (1,47 km²)

Haut alpage le plus vaste
Seiser Alm 52 km²=8000 terrains de football

Principaux fleuves
Etsch (153 km), Eisack (95,5 km), Rienz (80,9 km)

  • De 1363 à 1919, le Sud-Tyrol, avec le Tyrol du Nord et de l’Est qui appartiennent aujourd’hui à l’Autriche, faisait partie de l’Empire des Habsbourg. À la fin de la Premiere Guerre mondiale, le territoire au sud du col Brennerpass fut cédé au vainqueur italien.
  • Le Sud-Tyrol fait aujourd’hui partie de la région italienne Trentin-Sud-Tyrol qui se compose des deux provinces autonomes de Bolzano-Sud-Tyrol et du Trentin. La province la plus au nord de l’Italie est autonome, ce qui implique que le conseil régional sud-tyrolien dispose de compétences renforcées, habituellement exercées par l’État. (construction routière, santé, système social, etc.)
  • Le Sud-Tyrol compte environ 520 000 habitants.
  • Trois langues officielles se côtoient : 64 % de la population est germanophone, 24 % italophone et 4 % de langue maternelle ladine. Le ladin, une langue rhéto-romane, est principalement parlé dans les vallées des Dolomites Val Gardena et Alta Badia.
  • Le système scolaire au Sud-Tyrol est réparti selon la langue. Selon les endroits, l’allemand ou l’italien sont enseignés comme première langue étrangère. Dans les vallées ladines, l’enseignement se fait dans les trois langues.
  • Avec environ 105 000 habitants, Bolzano/Bozen est la plus grande ville du Sud-Tyrol. Elle est à la fois le chef-lieu de la région et le siège du conseil régional sud-tyrolien. Le Sud-Tyrol compte 7 autres villes : Merano/Meran (env. 40 000 hab.), Bressanone/Brixen (env. 20 000 hab.), Brunico/Bruneck (env. 16 000 hab.), Chiusa/Klausen (env. 5000 hab.), Vipiteno/Sterzing (env. 6000 hab.), Laives/Leifers (env. 17 000 hab.) et Glorenza/Glurns (env. 900 hab.)
  • Le Sud-Tyrol a une superficie de 7400 km², dont 80 % en zone montagneuse, et seulement 6 % considérés comme habitables.
  • La région se trouve au sud de la crête principale des Alpes et compte en moyenne 300 jours de soleil par an. La végétation est variée : palmiers et vignobles recouvrent les vallées sub-méditerranéennes tandis que d’épaisses forêts de feuillus et de conifères s’élèvent sur les reliefs de haute-montagne, parsemés de glaciers.
  • Près d’un tiers des Dolomites occupe le territoire sud-tyrolien. Les provinces de Belluno et du Trentin se partagent les deux tiers restants.
  • La région la plus sèche est la vallée Vinschgau, et la plus humide, la vallée Tauferer Ahrntal. Le sommet le plus haut de la région est le mont Ortler (3905 m).
  • Parcs nationaux/naturels : parc national Stilfserjoch, parc naturel Schlern-Rosengarten, parc naturel Texelgruppe, parc naturel Puez-Odle, parc naturel Fanes-Sennes-Prags, parc naturel Trudner Horn, parc naturel Drei Zinnen, parc naturel Rieserferner-Ahrn)
  • 44 % de la superficie du Sud-Tyrol sont recouverts de forêts. Les forêts étant le plus souvent difficiles d’accès, elles sont très peu exploitées et, par conséquent, en constante expansion.
  • Les principaux fleuves du Sud-Tyrol : Etsch, Eisack, Rienz
  • La région du Sud-Tyrol produit presque deux fois plus d’énergie électrique qu’elle n’en consomme. La plupart provient de l’énergie hydraulique.
  • Dans le plus important bassin de production de pommes en Europe, on récolte chaque année environ 1 million de tonnes de pommes, ce qui représente près de 12 % de la production européenne. Chaque producteur de fruits possède en moyenne 2,5 à 3 ha de terres consacrées à l’exploitation de pommes.
  • 98 % des vins sud-tyroliens sont dotés du label italien DOC attribués aux vins de qualité. La production est divisée presque équitablement entre vins rouges et vins blancs. Les trois cépages Vernatsch, Lagrein et Gewürztraminer sont considérés comme « autochtones », c’est-à-dire qu’ils sont originaires du Sud-Tyrol. 20 variétés sont cultivées sur un domaine de plantation de 5000 ha.
  • Une ferme compte en moyenne 14 vaches laitières.
  • Trafic routier : L’autoroute Brennerautobahn travers le Sud-Tyrol. La ligne de chemin de fer principale et la ligne Eurocity passent également par Brennero/Brenner, Fortezza/Franzensfeste, Bressanone/Brixen et Bolzano/Bozen. Les lignes d’accès régionales sont Malles/Mals-Merano/Meran, Merano/Meran-Bolzano/Bozen, Fortezza/Franzensfeste-San Candido/Innichen. L’unique aéroport de la région se trouve à Bolzano.
  • Érigé en 1908, le plus ancien téléphérique du monde achemine les passagers de Bolzano/Bozen à Colle di Bolzano/Kohlern.
  • La plus grande boucle à ski du monde, la Dolomiti Superski avec ses 1200 km de pistes, regroupe aussi de nombreuses stations de ski sud-tyroliennes.
  • La plus vieille momie gelée du monde - l’homme des glaces âgé de 5300 ans, également surnommé « Ötzi » - est exposée au musée archéologique du Sud-Tyrol (Südtiroler Archäologiemuseum) à Bolzano.
  • La plus petite ville aux remparts intacts des Alpes est Glorenza/Glurns (environ 880 habitants).
  • Le plus vaste haut alpage en Europe est l’alpage Seiseralm (52 km²=8000 terrains de football).
  • Le lac Kalterer See est le lac de baignade aux eaux les plus chaudes des Alpes.
  • Le Sud-Tyrol possède les vignobles les plus au nord et produit les meilleurs vins blancs d’Italie.
  • Les mines sud-tyroliennes sont les plus hautes d’Europe et sont aujourd’hui accessibles en tant que mines de démonstration.
  • L’Université libre de Bolzano fut la première université trilingue d’Europe. Les cours y sont donnés en allemand, en italien et en anglais.